Rechercher

naissance d'une collection





La plupart du temps je juge que les images parlent d'elles même, mais ce soir je souhaitais partager avec vous mon plaisir du jour.

Cela fait des mois que j essaye de mettre "de l'ordre" dans mes créations. Il faut dire que j'ai tellement soif de découvrir les nombreuses techniques liées au monde merveilleux de la céramique que j'avais l'impression que mon travail manquait d’identité à force de partir dans tous les sens. C'est bien sur un passage nécessaire et très formateur, mais tout artisan a tout de même besoin de trouver sa signature... En décembre dernier, en me baladant dans les rues de Santa Cruz de Tenerife, j ai été attirée par les façades colorées et les harmonies de couleurs qu'elles composaient. J'ai pris de nombreuses photos et l'une d'entre elles a retenu toute mon attention.

De retour dans mon atelier de Wazemmes, j'ai commencé a faire de nombreux essais d'émaux. J'avais la théorie, déjà réalisé de nombreuses recettes, mais le résultat était souvent assez hasardeux, parfois heureux... Il a fallu des mois pour que se dessine enfin la palette idéale de la Calle Santa Rosalia!

En parallèle, mon travail des formes a également évolué. Et malgré mon amour inconditionnel du travail au tour, ce sont les assiettes façonnées à la plaque à la forme plus organique, qui ont retenu mon attention.


Ce soir, en ouvrant mon four et en découvrant cette assiette couleur ocre, c'est comme si je tenais entre mes mains la dernière pièce d un puzzle. Un puzzle qui, au lieu de clôturer une aventure, ouvrait les portes à des milliers d'autres, plus belles les unes que les autres!

33 vues0 commentaire